HICHAM TELMOUDI - SITE OFFICIEL

HICHAM TELMOUDI

Slide background
Slide background

Hicham Telmoudi,

entre la nostalgie de la mère et la passion du violon..

Très impressionné par le violon dès son très jeune âge, Hicham Telmoudi s’est vu détourné de ses études par cet instrument magique, pour se lancer dans une autre école où la musique nourrit les sens et l’esprit et leur ouvre des horizons plus larges et jusqu’alors, inexplorés… Hicham Telmoudi va en faire aussi son métier et va enseigner le violon à d’autres, après en avoir maitrisé le jeu, contre vents et marées et contre les espoirs de la famille qui avait pour lui d’autres projets, d’autres aspirations… Cela n’a nullement affecté cette passion qu’il avait pour le violon bien au contraire, c’était une motivation où sa fidélité l’a incité à doubler d’efforts pour prouver à tous qu’il avait fait le bon choix.

Mais la vraie motivation, Hicham Telmoudi l’a puisée au sein de sa mère qui a cru en lui et l’a encouragé à aller de l’avant et devenir un professionnel de la musique et un spécialiste du violon… Cette belle relation entre ce qu’évoque le violon et la place de la mère chez Hicham Telmoudi est clairement perceptible à travers les mélodies qu’il a su en tirer… et par son jeu singulier, particulièrement  quand il nous a emporté à travers les différentes régions du Maroc et à travers les rythmes et musiques de chacune d’elles, dans un somptueux voyage vers plusieurs stations telles que la Daqqa de Marrakech, Issawa, Jebliya du Nord ou encore les rythmes du Souss et du Sahara… Hicham Telmoudi a prouvé par ce voyage qu’il est possible d’émettre des messages, clairs ou subtils, et de susciter un autre type d’amour pour ce pays qui est le Maroc, juste par la musique.

Et comme le voyage semble devenir un thème qui lui va si bien, l’album  « Aji nwerik bladi » de Hicham Telmoudi l’a emmené à donner plusieurs spectacles au Maroc et à l’étranger, où il a décroché la primauté de participer au festival de Jazz à Cape Town en Afrique du Sud. C’était un vrai challenge, que Hicham Telmoudi a su relever et qui a jouté à son parcours une nouvelle expérience, lui permettant ainsi de se mettre sur les scènes internationales et de se démarquer devant un public éclectique, où  la seule langue parlée est la musique.